Vous avez pour projet de poursuivre vos études à l’étranger dans un pays anglophone ? C’est une très bonne idée et bon nombre d’étudiants y succombent chaque année. Si vous prévoyez donc de vous inscrire dans une université et que l’anglais n’est pas votre langue maternelle, vous avez de grande chance que l’on vous demande un test standardisé du type TOEFL ou IELTS. Mais voilà, vous ne savez pas lequel choisir et comme pour passer ces tests il vous faudra débourser quelques euros, vous n’allez certainement pas passer les deux juste pour le plaisir ! Petite parenthèse pour les personnes qui ne sont plus étudiants, pensez à passer votre TOEIC, un sacré plus pour le monde professionnel d’aujourd’hui. Cette parenthèse fermée, passons aux différences entre le TOEFL et l’IELTS.

TOEFL et IELTS : qu’est ce que ça signifie?

Commençons par le début que signifie ces deux acronymes ? Le TOEFL c’est le Test Of English as a Foreign Language. L’IELTS c’est l’International English Language Testing Service. Ça vous avance hein de savoir ça ? 😉 Ce sont tout deux des tests pour évaluer votre niveau d’anglais. Jusque là vous aviez bien compris mais « the » question que vous vous posez c’est : quel est le meilleur ? Si meilleur il y a car difficile de parler du « meilleur » si différences il y a. C’est un peu comme si on vous demandait de choisir entre vin rouge et vin blanc. Vous voyez ?

TOEFL et IELTS : quelles similitudes ?

Bref, après cette interlude culinaire voyons tout d’abord les similarités entre ces deux tests. Le TOEFL et l’IELTS évaluent le niveau d’un étudiant autant sur la compréhension écrite, orale (écoute), votre expression écrite et votre capacité à vous exprimer en anglais. Les deux tests sont également payants (eh oui, sinon ce serait facile de choisir!) : comptez environ 220 euros pour le TOEFL et 215 euros pour l’IELTS… autant dire que ça se vaut !

TOEFL et IELTS : quelles différences ?

Ce que tout étudiant veut savoir s’il se pose des questions sur ces tests c’est de savoir les différences et pourquoi pas le plus facile ? (ne niez pas!). Une différence pourrait vous décider : si les deux tests sont tout de même similaire dans leur façon de vous évaluer, une petite différence pourrait bien peser dans la balance. En effet, pour la partie orale l’IELTS vous mettra face à un vrai examinateur qui pourra juger votre capacité à vous exprimer en direct ! En revanche, la partie orale du TOEFL consiste à répondre à quelques questions (six pour être exact!) via votre microphone. Le tout sera envoyé à un examinateur qui vous notera par la suite.

Deuxième différence : le système de notation. L’IELTS note entre et 0 et 9 (+demi-point), le TOEFL note l’ensemble du test (les différentes parties).
La différence la plus importante selon moi et qui vous aidera à choisir entre les deux est la suivante : le TOEFL est géré par l’ ETS (Educational Testing Service) une organisation américaine. En revanche l’IELTS est géré par des organisations britannique et australienne. Vous ne voyez pas pourquoi je vous raconte tout ça ? Eh bien, le TOEFL puisque géré par une association américaine utilise l’anglais américain comme langue d’examen, l’IELTS lui utilise l’anglais britannique.

Cette différence est capitale (si si!) car l’accent, l’orthographe varient selon l’anglais utilisé et donc selon votre profil peut poser des soucis. Donc en toute logique si vous portez plutôt votre choix sur une formation dans une université au Royaume-Uni ou en Australie passez donc l’IELTS. Si vous souhaitez intégrer une université américaine ou canadienne, c’est donc le TOEFL qu’il vous faut !