Il n’y a pas vraiment de secret pour progresser en anglais, le mieux est de parler régulièrement en anglais. On vous vante souvent les mérites de partir à l’étranger et même si c’est une solution elle a un coût et il faut aussi se sentir prêt à partir dans un pays étranger ! Alors que faire ? Un bon compromis reste de trouver un correspondant anglophone.

Les avantages à avoir un correspondant anglophone

Progresser à l’écrit et à l’oral

Quand on est ado ou même adulte on a pas forcément le temps et les moyens de partir à l’étranger donc cela reste difficile de pratiquer l’anglais avec des natifs. Se décider à trouver un correspondant anglophone est une bonne décision. En effet, vous allez ainsi pouvoir progresser aussi bien à l’écrit puisque vous aurez l’occasion d’échanger par mail mais aussi à l’oral puisque après les mails (si le courant passe bien) vous aurez certainement l’occasion de faire un Skype par exemple!

Parler avec un anglophone vous permet d‘apprendre expressions, argot que les anglophones utilisent tous les jours… une langue en somme qui peut s’avérer bien différente de celle que vous apprenez en cours ou dans les livres par exemple. Lorsque vous passez à des échanges via vidéos vous pourrez également entraîner votre oreille à entendre de l’anglais dit conversationnel. En plus de progresser en anglais vous aurez l’occasion d’échanger avec une autre personne sur sa culture et qui sait il pourrait devenir votre ami ! Comme dit l’expression vous faîtes d’une pierre deux coups ! 🙂

Améliorer ses résultats scolaires

Si par hasard, des parents lisent ces quelques lignes, sachez que c’est aussi un excellent moyen pour que votre ado améliore ses résultats à l’école. En plus, il n’aura même pas l’impression de bosser s’il échange avec quelqu’un qui a les mêmes passions que lui !

Comment trouver un correspondant anglophone ?

correspondant anglophonePas besoin de sortir la carte bleue pour trouver un correspondant anglophone il y a de nombreux sites gratuits qui proposent un service d’échange linguistique. Voici une petite liste de sites sûrs :

Tout d’abord je vous propose le site anglaisfacile, bien connu pour apprendre l’anglais. Il a aussi crée un service pour trouver des correspondants anglophones. Une fois inscrit, il vous suffit de rédiger une petite présentation de vous, vos passions, bref montrez vous sous votre plus beau jour, puis lancez vous et contactez quelques personnes. Sachez que vous n’aurez pas à donner votre adresse mail puisque que les mails arriveront sur la boite mail du site. Ça évite de donner des infos personnelles à n’importe qui.
Eh oui on ne le rappellera jamais assez mais évitez de donner toutes données personnelles dans un premier temps. Une fois que vous aurez assez confiance, vous pourrez si vous le souhaitez donner votre mail, Facebook, etc… Mais la méfiance est de rigueur avant toute chose, même si bien souvent (ne soyons pas parano) les autres inscrits souhaitent comme vous progresser en anglais !:)

Deuxième site que je vous propose est penpalworld. « Penpal » signifiant justement correspondant en anglais ! Petit bémol ce site est exclusivement en anglais, mais bon si vous souhaitez trouver un correspondant anglophone vous devriez à mon avis vous en sortir. Il suffit également de s’inscrire (on clique sur le bouton « sign up ») et c’est parti !

Je vous conseille également le site interpals. Dans la même veine, vous créez votre profil, n’oubliez pas de mettre une photo d’ailleurs… on ne va pas se mentir ça aide quand même et ça rassure de voir à quoi ressemble notre correspondant !
Enfin, dernier site : Students of the world. Ce site crée au début des années 2000 (donc un site qui a de la bouteille en matière d’échanges linguistiques!) reste réservé comme ils l’écrivent eux-mêmes sur leur site « aux enfants, ados, étudiants et enseignants ! ».

Vous avez maintenant tous les éléments en votre possession pour vous inscrire sur le site de votre choix ! Il y en a bien entendu un tas d’autres, c’est à vous de voir !:) Une fois le premier contact établi et si le « feeling » passe bien, vous pourriez vous retrouver à passer vos vacances chez votre « penpal » ! A vos ordinateurs donc !