De plus en plus de monde décide de partir à l’étranger pour travailler. Vous êtes l’un d’eux ? Cet article est fait pour vous car avant de décrocher un job à l’étranger il faut d’abord postuler et donc préparer son CV ! Mais pour ça il est bon de savoir quelques petites choses afin de faire un CV correct en anglais ! Suivez donc les quelques conseils de cet article et vous devriez avoir toutes les clefs en main pour vous en sortir comme un chef ! 🙂

Conseils généraux

Tout d’abord commençons par quelques conseils généraux : avant toute chose il vous faudra choisir entre l’anglais dit américain et l’anglais britannique ! Pas de mélange donc ! Si vous n’êtes pas très au point sur les différences entre anglais américain et anglais britannique allez donc jeter un coup d’œil à cet article dédié justement aux différences entre anglais UK et anglais US.

De plus, contrairement au CV français par exemple, qui doit être rédigé sur une page, vous pouvez rédiger votre CV anglais sur deux pages, c’est même fortement conseillé ! On évite également de mettre une photo.

Enfin de manière générale ne parlez pas de vous en utilisant le pronom personnel « I » mais utilisez plutôt le participe passé. Vous n’écrirez donc pas « I am highly motivated in working in… » mais plutôt « Motivated in working in… ».

N’utilisez évidemment pas de traducteur automatique que chacun d’entre nous a forcément utilisé un jour ! C’est vrai que c’est bien utile mais lorsqu’il s’agit de texte plus long, personne n’est dupe ! A éviter fortement et préférez donc une relecture par une connaissance maîtrisant la langue de Shakespeare.

Les différentes parties du CV en anglais

Comme tout bon CV, il faut le structurer en différentes parties. A quelques détails près le CV anglais se structure comme le CV français à savoir : Etat Civil/ Objectifs professionnel/ Formation/Expérience/Centres d’intérêts/Références.

L’Etat Civil : Personal Details

Dans cette rubrique on informe l’employeur sur son : Nom, prénom, adresse, numéros de téléphone, date de naissance/âge (pas aux États-Unis), Nationalité, Sexe (pas aux US) et situation familiale (pas au US).
Rien de bien compliqué donc pour le moment! 😉

Objectif professionnel : Professional Objective

Voici une rubrique qui n’est pas présente dans les CV français et en plus les anglophones l’adorent !:) Il s’agit d’un résumé assez court (2-3 lignes suffisent, il ne s’agit pas d’une lettre de motivation!) qui permet de mettre en avant vos compétences, votre motivation, vos aspirations… En résumé, il faut vous vendre pour essayer de retenir l’attention de l’employeur !

Votre formation : Education

cv anglaisOn passe donc à votre formation : on commence d’abord par le dernier diplôme obtenu, on n’oublie pas de renseigner la date d’obtention de ce dernier, le nom de l’école, la ville… Pensez bien entendu à expliquer clairement la signification de votre diplôme ! On sait bien qu’en France les Écoles et les Universités adorent les sigles dans le nom des diplômes alors imaginez la tête d’un anglais lorsqu’il tombe sur : Licence LLCE par exemple ! On fait donc le petit effort de « traduire » le sigle (Langues, Littératures et Civilisations Etrangères pour notre LLCE il est vrai un peu plus court!)

Dans cette rubrique vous rajouterez également vos « compétences » telles que les logiciels informatique que vous maîtrisez ainsi que les langues étrangères (Foreign Language) ! Il faut préciser votre niveau : Bilingue (bilingual), courant (fluent), bonnes connaissance (good skills), connaissances de base (conversational English). A vous de choisir votre niveau mais évitez de sur-évaluer votre niveau de maîtrise car si vous décrochez un entretien face à un employeur anglophone gare aux sueurs froides ! 😉

Expériences professionnelles : Work experiences

On y met ses stages (Internships en anglais américain/Placements en anglais britannique) ou vos expériences. On hésite pas encore à détailler car votre employeur ne connaît certainement pas toutes les entreprises françaises ou autres. On fait attention au format de la date : pour éviter les confusions entre le format britannique et américain, faites donc un tour sur cet article qui explique comment écrire et lire les dates.

Loisirs, centres d’intérêts : Hobbies and interests

Ici, on décrit ses loisirs, ses centres d’intérêts… en bref tout ce qui fait votre personnalité. Ne pensez pas que cette rubrique est inutile, bien au contraire et surtout dans les pays anglo-saxons! Les recruteurs y prêtent attention et ça peut faire toute la différence. Bien entendu, valorisez vous, si vous êtes bénévole (a volunteer) dans une association, etc, notez le ! Mais ne vous inventez pas une vie non plus ! 😉

Références

La fin du CV anglais touche à sa fin (ouf!), on termine avec une rubrique inexistante en France : il s’agit des références. Autrement dit vous citez le nom ainsi que le numéro de téléphone d’anciens employeurs, maîtres de stage ou même d’un professeur pour ceux qui n’ont pas eu encore d’expérience professionnelle. Ainsi votre futur employeur sera en mesure de les contacter afin d’avoir plus amples détails sur vos compétences. Choisissez donc bien vos références… évitez de mettre quelqu’un qui ne vous apprécie guère par exemple ! 🙂

Eh voilà, vous savez maintenant tout ce qu’il y avait à savoir afin de vous lancer dans la rédaction de votre CV en anglais (a Resume). Pour ceux qui seraient intéressés par du vocabulaire dédié au travail allez donc faire un tour sur notre page spéciale vocabulaire anglais, rubrique « Vocabulaire du monde du travail » !:) Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne recherche et bien sûr de décrocher le job de vos rêves !