Cela fait déjà quelques temps que vous vous êtes décidé à apprendre l’anglais et tous vos efforts se sont concentrés sur l’apprentissage de la grammaire et du vocabulaire. C’est déjà une très bonne chose ! Si vous maîtrisez bien la grammaire et le vocabulaire, votre accent lui n’est pas forcément parfait… Dans un premier temps on ne se décourage pas ! C’est bien normal, il est difficile de gommer complètement son accent ! De toute façon on dit souvent que l’accent français est plutôt sexy !… Mais attention si votre accent français ou autre est vraiment très fort, cela risque de nuire à la compréhension ! Nous allons donc voir ensemble quelques astuces afin d’améliorer sa prononciation anglaise.

1) Cibler vos difficultés

Bien souvent on ne se rend compte de « l’ étendu des dégâts » que lorsque l’on s’enregistre et que l’on s’entend pour la première fois parler en anglais… Alors ça donne quoi pour vous ?;) Mais ce n’est pas dramatique, certaines grosses erreurs de prononciation peuvent facilement être corrigées. Ce que j’appelle « grosse erreur » est par exemple la prononciation des -ED des verbes au prétérit que l’on prononcera /id/, /d/ ou /t/ selon le verbe ou bien la prononciation du -S en fin de mot : on trouvera trois prononciations différentes /iz/ (ex : races), /s/ (ex : books) ou /z/ (ex : fans). C’est déjà une première étape avant de perfectionner votre accent.

2) Améliorer sa prononciation anglaise

Dans l’apprentissage d’une langue améliorer sa prononciation c’est bien évidemment la partie la plus difficile. Pour vous faciliter la tâche voici les trois niveaux sur lesquels vous pouvez travailler afin d’améliorer votre prononciation : tout d’abord au niveau des phonèmes ou pour être plus clair les sons (c’est plus compréhensible !:) ), ensuite il faut se concentrer sur l’intonation des mots c’est-à-dire prendre en compte l’accentuation sur certaines syllabes plus que d’autres et enfin il faudra prendre en compte le rythme de la phrase.

Les phonèmes ou sons

Voyons ensemble quelques sons qui posent souvent difficulté.

prononciation anglaise conseilsLa prononciation des voyelles en fin de mot : contrairement au français, les voyelles finales sont prononcées comme des diphtongues (le son doit varier, c’est un peu difficile à expliquer mais le son doit être moins abrupte). Pour vous en rendre compte, il n’y a rien de mieux que d’écouter de l’anglais parlé par un anglophone.

L’autre difficulté se trouve avec les voyelles longues. En anglais certaines voyelles doivent être prononcées de façon plus ou moins longues. Prenons par exemple “live” et “leave” : alors que la voyelle de « live » sera courte, la prononciation de « leave » sera plus longue. C’est grâce à cette différence de  « longueur de voyelle » que vous serez capable à l’oral de faire parfaitement la distinction entre les deux mots.

Le son TH : on prononcera de manière différente le TH de « father » et celui de « breath » par exemple. Le TH de « father » est appelé « voiced/hard sound » et celui de « breath » de « voiceless/soft sound »
L’aspiration des sons P, T, K : vous remarquerez le petit « puff » d’air qu’il y a en anglais.

L’accentuation

La langue anglaise est une langue accentuelle c’est-à-dire que le rythme de la phrase est basée sur le nombre de syllabes accentuées. Ainsi contrairement au français par exemple, un anglophone mettra l’emphase sur une syllabe pour accentuer celle-ci pendant que les autres seront alors réduites ou à peine prononcées. La meilleure solution pour avoir une bonne accentuation est de répéter et encore répéter les mots avec le bon accent tonique (c’est-à-dire la bonne emphase).

Ex : DIC-tionary = accentuation sur la première syllabe
Ex : com-PU-ter = accentuation sur la deuxième syllabe

Le rythme de la phrase

En ce qui concerne le rythme de la phrase c’est un peu le même système que l’accentuation. En effet, certains mots dans la phrase anglaise sont souvent non accentués comme les petits mots grammaticaux tels que : and, but, can, could, am, are, as, for, from…

Ce qui est essentiel pour améliorer votre prononciation anglaise c’est d‘éduquer votre oreille à entendre de l’anglais avec ses sons différents de votre langue ainsi que de son rythme et de ses accentuations. Si vous n’avez pas un anglophone à porter de main, écoutez donc la radio, regarder des films ou séries en version originale ou bien encore portez votre choix sur un logiciel. Nous avions écrit un articles récemment sur les logiciels pour apprendre l’anglais, faites donc votre choix, bon nombre d’entre eux sont tournés vers la grammaire et le vocabulaire mais aussi sur l’importance de la prononciation avec par exemple des exercices qui fonctionnent avec reconnaissance vocale.