Après notre premier article, apprendre l’anglais au CANADA, où l’on vous a présenté ce fabuleux, et gigantesque pays, continuons notre série avec “apprendre l’anglais en Nouvelle-Zélande“. Découvrons ensemble ce fabuleux pays où l’anglais est une des langues principales et où on peut donc améliorer son anglais.

“New Zealand is not a small country but a large village” – Peter Jackson

La Nouvelle-Zélande, un paradis dans le pacifique

Nom Maori : Aotearoa
Nombre d’îles : deux îles principales (île du nord et du sud) avec une multitude de petites îles
Population: 4’470’800
Capitale: Wellington
Monnaie : dollar néo-zélandais
Fête nationale – Waitangi Day – 6 février

Situé au sud-ouest de l’océan Pacifique, la Nouvelle-Zélande est un pays d’Océanie. Les langues officielles de ce pays sont l’anglais, le maori et la langue des signes néo-zélandaise. La langue des signes est devenue une langue officielle en 2006. Plus 1.5 millions d’habitants vivent à Auckland qui se situe sur l’île du nord, tandis que le reste du pays est peu peuplé.

Île du nord se dit en maori « Aotearoa » – long nuage blanc – par extension, ce nom a été repris dans la langue maori pour toute la Nouvelle-Zélande.

Apprendre l’anglais en Nouvelle-Zélande

Tout comme en Australie, l’anglais de Nouvelle-Zélande a été marqué par les colonisations du 19ème siècle. Des influences australiennes, irlandaises, écossaises et anglaises ainsi que le maori ont façonné l’anglais qui se parle actuellement dans ce pays. Au niveau de la prononciation, l’anglais néo-zélandais est similaire à l’anglais australien. Les voyelles de l’anglais de Nouvelle-Zélande se disent coupées, pour cette raison, l’anglais néo-zélandais ressemble à celui d’Afrique du Sud.
Même si ce n’est pas un accent Londonien que vous retrouverez en Nouvelle-Zélande, apprendre l’anglais dans ce pays est une bonne alternative aux pays tels que le Royaume-unis, les États-Unis ou encore le Canada où il peut être parfois un peu plus difficile de s’y rendre.

Exemple: « fish and chips » se prononce « fush and chups » et « yes » devient « yiss »

Expressions particulières en Nouvelle-Zélande

  • chilly bin – une glacière
  • arvo – l’après-midi
  • barbie – barbecue
  • cheers – merci
  • cheerio – au revoir
  • jandals – sandales
  • banger – saucisse
  • ring – téléphoner “I’ll give you a ring”
  • dodgy – douteux, louche
  • good on ya, mate! – félicitations !
  • gumboots – bottes en caoutchouc
  • kiwi – un néo-zélandais
  • knackered – fatigué
  • up the duff – enceinte
  • petrol – pétrole
  • sunnies – lunettes à soleil
  • plonk – de l’alcool bon marché
  • sweet-as – terme utilisé pour dire “cool” ou “awesome” (génial)
  • ta – merci
  • tea – le dîner (repas du soir)
  • tea towel – torchon
  • torch – torche, lampe de poche
  • vegemite – équivalent de “marmite” en Angleterre. Pâte à tartiner à base de levure.
  • whinge – se plaindre
  • yonks – des années

 

La faune et la flore dans ce petit bout de paradis

nouvelle zelande anglaisLa Nouvelle-Zélande profite de précipitations et d’un ensoleillement importants, ce qui profite à sa flore luxuriante et diverse, endémique à 80%. Ce pays est doté d’une variété de paysages, d’où l’origine de son charmant surnom, « Paradis du Pacifique ». Passant par des forêts primitives comptant des rimu, des totara, de nombreuses variétés d’hêtres et le kauri géant (le plus grand arbre local). De nombreuses autres couleurs s’entremêlent à cette verdure : le kowhai avec ses fleurs jaunes, le pohutukawa avec ses fleurs rouges, nommé l’arbre de Noël néo-zélandais!

Avant que les humains s’établissent en Nouvelle-Zélande, les forêts abritaient une incroyable variété d’oiseaux. Les ailes de ces espèces sont devenues inutiles à cette période car aucun prédateur ne les poussait à s’envoler pour fuir une menace. Plusieurs oiseaux tels que le kiwi (emblème du pays), le perroquet kakapo, le takahe ainsi que le plus grand oiseau du monde disparu, le moa. La venue des humains en Nouvelle-Zélande a chassé les oiseaux et amené les prédateurs ainsi que des rats et les hermines qui ont produit l’extinction de certaines espèces.

La réplique unique du passé : le tuatara (reptile à bec) peut vivre plus de 100 ans et n’est pas une menace pour l’homme. Toutes les espèces de sa famille ont disparu il y a environ 65 millions d’années.

La vie marine est elle aussi importante en Nouvelle-Zélande. Tu peux y observer des manchots, des baleines, des dauphins et également le plus petit dauphin du monde – le dauphin d’Hector.

Le sport et les Néozélandais

Les All Blacks, l’équipe de rugby internationalement connue, détient le plus fort taux au monde de victoires. Chaque match commence par le même rituel – avec le haka, danse maori originalement utilisée pour intimider l’adversaire. En 2005, une version plus violente est apparue avec un mouvement imitant le tranchement de gorge de l’adversaire. Pourquoi le nom all black ? Un journaliste publia dans un journal que ces derniers jouent comme des arrières (« they are all backs »). Au moment de la publication, une faute d’orthographe s’y glissa – « all backs » est devenu « all blacks » ! Ce qui donna le nom de l’équipe de rugby de la Nouvelle-Zélande!

Petite Anecdote de la Nouvelle-Zélande

« De nos jours, la Nouvelle-Zélande est peuplée d’environ 34 millions de moutons (chiffres de 2009) pour 4,2 millions d’habitants soit un ratio d’un humain pour 8 moutons. Ce chiffre peut paraître déjà énorme, mais en 1982, année du pic de moutons, le pays était alors peuplé de près de 70 millions de moutons pour 3,18 millions d’habitants soit un humain pour 22 moutons! » Source : http://secouchermoinsbete.fr/29572-la-nouvellezelande-pays-du-mouton

 

Alors patience si vous êtes en voiture et qu’un troupeau de moutons traverse la route ! 🙂

Comment apprendre l’anglais en Nouvelle-Zélande – Les séjours linguistiques

Tu as envie d’apprendre l’anglais en Nouvelle-Zélande, mais tu ne sais pas comment t’y prendre. Essaye alors les Séjours Linguistiques proposés par Yalea.

Tu es intéréssé par la Nouvelle-Zélande, alors découvre ces deux articles: Telling The Maori Story, one step at a time et Taking on New Zealand on two Wheels