La langue anglaise est la langue n°1 dans le monde, beaucoup de personnes pour une raison ou pour une autre veulent ou doivent l’apprendre. Ceci dit, apprendre une langue n’est pas toujours facile, c’est pourquoi je vais vous donner quelques raisons pour vous motiver un peu et rendre votre apprentissage de l’anglais facile.

Est-ce qu’apprendre l’anglais est facile ?

Pour répondre à cette question, j’aurais tendance à dire que cela dépend pour qui. En effet, un Chinois, un Arabe, un Allemand ou un Français, n’auront pas les mêmes difficultés ni les mêmes facilitées à apprendre l’anglais.

Qu’est-ce qui rend l’anglais facile ?

Nous allons nous intéresser principalement à ce qui rend l’apprentissage de l’anglais facile contrairement à d’autres langues comme l’allemand ou encore… le français :p

Il n’ y a pas de genre (Masculin / Féminin) en anglais

En anglais, il n’y a pas de genre féminin ou masculin.

  • “Un” ou “une” se dit : “a” (avant une consonne) et “an” (avant une voyelle)
  • La“, “le” ou ” l’ ” se dit : “The

Pourquoi dit-on “un” téléphone et non pas “une” téléphone? Ce genre de questions, les Anglais n’ont pas besoin de se les poser, et par la même occasion, ceux qui apprennent l’anglais non plus 😉

Il n’y a quasiment pas de conjugaison

En français :
à la 1re, 2e, 3e, 4e, 5e et 6e personnes, on a une terminaison différente. Sans compter que les terminaisons diffèrent aussi que ce soit un verbe du 1er, 2e ou du 3e groupe.
En anglais :

  • Au présent, il y a une différence seulement à la 3e personne et il suffit de rajouter un “S” à la fin du verbe.
  • Au prétérit, pour les “verbes réguliers“, il suffit d’ajouter “-ed” à la fin du verbe, c’est donc le même mot pour toute les personnes. Et même pour les “verbes irréguliers” (qu’il faut apprendre par coeur, ou du moins les plus importants), dans la majorité des cas ce sera aussi le même mot à toutes les personnes. Quelques exceptions, comme le verbe “to be” ou il faudra apprendre seulement DEUX formes: WAS et WERE.
  • Au futur, il suffit de connaître un seul mot: will

Moins de verbes irrégulier

Malgré qu’en anglais l’apprentissage des verbes irréguliers n’est pas toujours agréable, il faut savoir qu’il y a en français 570 verbes irréguliers contre seulement 283 en anglais. (Voir les verbes irréguliers sur Wikipédia)

Beaucoup de vocabulaire identique au français

En anglais, il y a beaucoup de “vrais amis” c’est-à-dire des mots qui se ressemblent, voire même qui sont identiques et qui veulent dire la même chose (contrairement aux Faux amis).
Par exemple : “Table“en anglais se dit tout simplement : “Table“. Facile non?

Je vous invite d’ailleurs à vous procurer un excellent article : Harrap’s Michel Thomas Anglais Débutant – Methode Audio, que je trouve particulièrement excellent où Michel Thomas nous explique que 60% de l’anglais vient du français et que du coup il y a pas mal de mots similaires que l’on a même pas besoin d’apprendre, l’anglais c’est facile non? :p
La suite de la méthode Michel Thomas est superbe, notamment pour ceux qui recherche une méthode audio, pas besoin de réfléchir, il suffit d’écouter. Ceux qui font de longs trajets en voiture, ou dans les transports pour aller au boulot seront ravis. Il y a en plus, une suite à cette méthode : Méthode audio anglais Perfectionnement (4CD audio), vous ne pourrez plus vous en passez, c’est pour moi une des meilleures méthodes qui existe.

(Voici une liste de vrais amis en anglais)

Sachez aussi qu’un adulte de base connait environ 1500 mots, mais pour pouvoir tenir une conversation, et pouvoir se faire comprendre, il n’y a pas besoin d’autant. Alors combien de mots connaissez-vous déjà grâce aux vrai amis? :p

L’alphabet : Il n’ y’a pas d’accent en anglais

Les Anglais n’utilisent pas d’accent, fini les accents aigus, grave ou circonflexe ou encore les trémas. Une chose de moins à apprendre.

L’anglais est partout

L’anglais est partout dans nos vies, dans les notices de tous les produits que l’on achète, la plupart des chansons qui passent à la radio sont en anglais. Pour ceux qui cherchent de quoi bouquiner en anglais, il faut savoir que 75% des sites internet dans le monde sont en anglais. Avec la plupart des touristes, vous communiquerez en anglais, non seulement avec des Anglais, mais par exemple avec des chinois aussi ou encore des Hollandais 😉

La grammaire et l’orthographe anglaise

La grammaire et l’orthographe anglaises sont quand même plus faciles comparées au français.

Qu’est-ce qui rend l’anglais difficile ?

Parlons maintenant des choses qui fâchent ^^

Anglais facileL’anglais est difficile à comprendre

Une personne ayant déjà un bon niveau à l’écrit, pourrait par exemple dévorer un roman en anglais sans trop de problème de compréhension, mais pourra être impuissant devant un natif anglophone. L’anglais est souvent plus facile à l’écrit qu’à l’oral.

Vous avez sans doute remarqué qu’il est plus facile de comprendre un français parlant anglais, ou un Russe ou tout autre étranger ayant un accent en anglais qu’un anglais natif 😉

Imaginez un anglais ayant bien appris le français, et sachant bien tenir une conversation en français, qui vous entend dire “Ché pas“. En voyant ce visage se décomposer, vous rectifiez alors “Je ne sais pas“, il comprend du coup beaucoup mieux.

C’est une des tâches que nous français devons apprendre aussi en anglais, car les Anglais que ce soit entre amis avec un langage familier, mais aussi dans le milieu professionnel utilisent beaucoup de contraction ou de “réduction, que nous devons apprendre. C’est pour cela qu’il faut beaucoup écouter l’anglais, la radio comme BBC, des séries en VO, certains films à la télé sont également disponibles en version originale. Si vous me lisez de chez vous, c’est que vous devez avoir une connexion internet et du coup (pour ceux habitant en France) vous devez avoir une série de chaines anglaises comme la BBC ou encore France 24 que j’apprécie tout particulièrement, car cette chaîne donne des infos en anglais, mais qui se passe en France, du coup comme on connait un peu ce qui se passe, en ayant lu le journal, ou tout simplement autour de nous, on a donc tendance à mieux comprendre (ce n’est que mon point de vue).

Apprenez d’abord la prononciation des contractions faciles comme : I’m, it’s, you’re…
Puis apprenez d’autres contractions plus complexes comme :

  • Lot of them” qui se prononce “Lot of zem” lorsqu’on le dit doucement et devient “lodovem” à vitesse normale d’un natif anglophone (où le 2e “L” est plutôt une sorte de D frappé).
  • De même : “Put it in there” qui se prononce “Pout it in zère” lorsqu’on le dit doucement, devient “poutitinè” prononcer à vitesse normale.

Bien sûr, le mieux c’est de l’écouter, car c’est difficile de l’expliquer à l’écrit. Je vous propose donc d’aller sur le site rachelenglish.com ou rendez-vous directement sur sa chaine YouTube qui traite principalement de la prononciation anglaise (ou plutôt américaine) et dont les vidéos sont, je trouve, magnifique. Vous y verrez des vidéos sur les “contractions”, “réductions”,… super intéressant!

Le temps d’apprentissage avant d’être bilingue en anglais

Comme toute langue (et cela n’épargne pas l’anglais) une langue ne s’apprend pas en 3 jours. Ne vous laissez pas berner par toutes ces pubs qui vous promettent d’être bilingues en 3 mois. Le meilleur moyen de progresser considérablement en anglais en 3 mois et de rester dans un pays anglophone pendant cette durée. Et même, malgré cela vous ne serez pas bilingue. Il faut au moins 1 an ou au pire 6 mois selon le niveau que vous avez déjà pour espérer prétendre être “bilingue“.
Ensuite, tout dépend de la définition que l’on donne à ce mot :

  • certains diront qu’ils sont bilingues, car il parle anglais comme il parle le français (ou autre langue), voire même qu’ils “PENSENT” en anglais.
  • d’autres diront qu’ils sont bilingues, car ils arrivent à tenir une conversation en anglais et à comprendre la plupart des conversations en anglais

Pour ceux qui n’ont pas la chance de partir dans un pays anglophone, il faut apprendre régulièrement. Et quand je dis qu’il faut apprendre régulièrement, je ne dis pas qu’il faut se forcer à faire les exercices de “Tell me more” ou je ne sais quels autres logiciels tous les jours, les larmes aux yeux et avec le sentiment d’être forcé à apprendre. Attention, je ne remets pas en cause les compétences de “Tell me more”, ce que je veux dire c’est que pour que ce soit efficace, il faut “vivre” anglais :

  • Essayer de lire en anglais,
  • rechercher les news en anglais,
  • surfer sur internet sur google.com,
  • écouter la radio anglaise,
  • regarder vos séries et films préférés en VO (sous-titré en anglais),
  • installer vos logiciels en anglais
  • Essayer de parler en anglais avec votre femme/mari/enfant/ami…

Vous pouvez faire un seul des conseils cités 10 à 20 min par jour ou tous les deux jours, le principal étant que ce soit régulier. Il est préférable d’apprendre l’anglais 10 minutes tous les jours que 6 heures tous les 6 mois.

Les faux amis en anglais

On a vu plus haut les “vrais amis», mais il y aussi les “faux amis” qui eux sont des mots qui se ressemblent ou qui sont parfois identiques, mais dont la signification est différente.

La honte de parler bien

Lorsque l’on fait l’effort d’essayer de “bien parler” en anglais, on a l’impression de frimer, et bien souvent si un français est à proximité, il aura tendance à se moquer. Je trouve que c’est bien dommage, car cela empêche beaucoup de gens de se lancer et qui préfèrent, du coup, ne pas parler. C’est aussi une des raisons pour laquelle, il est bon de partir à l’étranger, car le natif anglophone ne jugera JAMAIS votre accent et encore moins l’effort de prononciation que vous faites.
Pour tous ceux qui ne peuvent pas aller à l’étranger, ne vous préoccupez pas de ceux qui sont autour de vous si vous avez l’occasion de pratiquer l’anglais : lancez vous!!!

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. En tout cas, j’espère que vous avez apprécié mon article et que vous trouverez maintenant l’anglais plus facile à apprendre. N’hésitez pas à partager vos impressions en commentaire plus bas. De même, si vous avez des conseils, ils seront les bienvenus également.